loader-logo

Revue de l’économie romande #13

Au niveau économique et politique, que devons nous retenir de l’actualité du mois dernier? Découvrez les informations phares du mois de juillet:


Economie

Les produits suisses n’avaient pas été aussi demandés depuis dix ans, selon Credit Suisse. L’affaiblissement du franc face à l’euro et au dollar devrait se poursuivre, mais les entreprises craignent déjà les conséquences du Brexit.

 

La hausse des faillites d’entreprises a été particulièrement marquée en Suisse centrale et dans l’espace Mittelland. Les créations de sociétés ont quant à elles augmenté de 4% à 21’915 nouvelles firmes.

 

Le président de la BNS Thomas Jordan assure que la BNS dispose d’une marge de manoeuvre suffisante pour accroître son bilan, multiplié par sept au cours des dernières années.


 

Innovation

Le Centre pour la recherche économique européenne (ZEW) a décerné la première place à la Suisse d’après une étude. Le pays a obtenu un score élevé dans chacun des cinq domaines observés (économie, science, formation, Etat, société).

 

Preuve de l’innovation en Suisse, une plateforme de vente sur internet pour les commerces de proximité du domaine de l’alimentaire est en train de voir le jour dans la ville d’Yverdon-les-Bains.

 

Dès le 1er août, des changements nécessaires pour permettre au bitcoin d’accéder au grand public vont entrer en vigueur. Mais la communauté du bitcoin se déchire au sujet des adaptations en cours. Et le magazine Bilan  de se demander : Quelles conséquences pour les investisseurs?


France – Suisse

Reporté d’une quinzaine de jours, le rendez-vous entre la présidente de la Confédération et son homologue français a enfin eu lieu à l’Elsyée. La présidente de la Confédération y a vu un «signal positif» pour la coopération bilatérale. Son homologue français a salué le redémarrage des relations dans le domaine fiscal.

 

La visite de Doris Leuthard en France a marqué l’actualité du début du mois de juillet. Pour le rédacteur de L’Agefi, Fathi Derder, le rendez-vous reste flou. Paris et Berne affirment progresser sur les volets fiscaux. Mais sans identifier les problèmes ni comment les résoudre.

 

L’effet Macron sera-t-il bénéfique à la relation entre la France et la Suisse, se demande Stéphane Benoit-Godet, rédacteur en chef du Temps. La chaleur des échanges et les propos entre le président et son homologue Doris Leuthard, donnent lieu de le penser selon lui.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *