loader-logo

Revue de l’économie romande #12

Au niveau économique et politique, que devons nous retenir de l’actualité du mois dernier? Découvrez les informations phares du mois de juin :


Economie

  • Les investissements romands du Qatar
    L’Agefi démontre comment les placements emblématiques de l’Emirat dans des blue chips et dans l’hôtellerie éclipsent l’activité souvent bien plus intense dans l’immobilier de luxe.

Technologie

  • La Suisse, fragile face aux cyberattaques
    Dans la région lausannoise, les activités d’une PME ont récemment été totalement paralysées par le logiciel d’extorsion WannaCry. Racontée par un expert en sécurité informatique dans Le Temps, cette mésaventure illustre le faible niveau de protection des entreprises suisses, dont 88% auraient, en 2016, été victimes de pirates
  • La fintech entre dans la phase des restructurations
    Le groupe Centralway Numbrs, l’une des plus grandes fintechs suisses, supprime 50 emplois. C’est une phase normale, selon les experts cités dans Le Temps. 50 à 80% des start-up disparaissent, estime Andreas Dietrich, auteur du rapport sur la scène fintech suisse.
  • Les banques menacées par les fintechs
    Selon l’enquête menée par la société de conseil Capgemini, les fintechs pourraient prendre des parts de marché aux banques. Pour la société de conseil, le secteur bancaire doit développer l’open banking de manière active.

Emploi

  • L’offre de places d’apprentissage en Suisse reste supérieure à la demande
    L’offre de places d’apprentissage en Suisse reste supérieure à la demande, malgré une hausse de cette dernière en 2016 à un niveau comparable à celui des deux années précédentes. L’écart s’est néanmoins réduit, les entreprises disposant encore de 8000 places à repourvoir début mai, contre 13’000 à la même période de l’an passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *