loader-logo

Questionnaires intervenants 2016 – Nuria Gorrite

Quelles raisons vous ont motivé(e) à accepter l’invitation du FOROM à intervenir lors de cette journée?

Passé de rendez-vous régional à événement romand, le FOROM est une occasion idéale pour prendre le pouls des besoins et des attentes de l’économie. Je suis particulièrement heureuse du choix du thème pour cette année, tant j’ai de longue date la conviction que l’existence de bons réseaux de mobilité constitue l’une des conditions-cadres les plus fondamentales de la prospérité.

 

Quel est le lien entre votre activité et le thème de la journée ?

Mon département assure la planification, la réalisation et l’exploitation de nombreuses infrastructures de transports. Notre action vise à préparer aujourd’hui toutes les mobilités de demain.

 

Le FOROM est un événement économique incontournable en Suisse Romande. Qu’attendez-vous de cette journée, de l’interaction avec le public et avec les différents intervenants ?

Je sais pouvoir compter sur des discussions de haut niveau, en prise directe avec la réalité quotidienne des professionnels de différents secteurs d’activité. Je vois dans le FOROM une occasion d’écouter les préoccupations, mais aussi d’expliquer les processus et les projets en cours, qui ne sont pas encore tous bien connus.

 

La mobilité est un thème passionnant et complexe dont nous allons débattre ces prochains mois sur le blog et les réseaux sociaux du FOROM, jusqu’au Jour J. Selon vous, quel est l’impact de la mobilité dans l’économie et plus particulièrement en Suisse romande ? Quels aspects de la mobilité pourraient être améliorés en Suisse romande ?

Deux réalités font l’objet d’un consensus de plus en plus large. D’une part, l’excellence des réseaux et de la desserte contribue fortement, selon divers indices économiques, à la compétitivité exceptionnelle de la Suisse romande, et en particulier du canton de Vaud. D’autre part, la mobilité doit s’approcher aujourd’hui de manière transversale, en combinant les modes de transport – individuel ou privé, motorisé ou non. Nous devons profiter de cette excellente base pour poursuivre l’élan qui est le nôtre aujourd’hui, celui d’un développement rapide qui doit nous permettre de nous hisser, en une décennie, au niveau de la métropole zurichoise.

 

Afin de donner un petit avant-goût aux participants du FOROM, pourriez-vous nous dire quelques mots sur votre intervention ? Sous quel angle pensez-vous aborder le thème de la mobilité ?  

La mobilité n’est pas un coût à supporter, mais un investissement productif nécessaire : j’espère en convaincre les participants.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *