loader-logo

Interview de MM. Alex Osterwalder et Yves Pigneur

Q : Monsieur Osterwalder, vous avez animé la dernière édition du FOROM avec Monsieur Yves Pigneur en septembre 2015, « Réveillez l’entrepreneur qui est en vous ! » en présentant votre Business Model Canvas. Quelles raisons vous ont motivés à accepter l’invitation du FOROM à animer cette journée du 3 septembre ?

AO : Notre travail, à Monsieur Pigneur et à moi-même, bénéficie d’une renommée internationale. En revanche, il est beaucoup moins connu en Suisse. Nous sommes toujours heureux de pouvoir présenter ce que l’on fait à de nouvelles entreprises à un niveau plus local. Le Business Model Canvas est utilisé au sein d’entreprises internationales telles que MasterCard, General Electric, Colgate Palmolive, Sony au Japon ou encore Nestlé. Le FOROM était donc intéressant pour nous car son public est composé principalement de PME locales.

 

Q: Comment avez-vous vécu cette journée sous le signe de l’entrepreneuriat ? Que vous a-t-elle apporté ?

AO : C’était une belle expérience. Nous avons eu beaucoup de plaisir à échanger avec un public régional et il semblerait que cette journée leur a également plu.  Tous les participants ont été très impliqués durant cette journée. Ensemble, nous avons réalisé des exercices ludiques et actifs qui créent une valeur ajoutée. Enfin, c’est à eux d’en juger !

 

Q : Vous avez déjà présenté le Business Model Canvas à de nombreuses occasions. Comment avez-vous vécu cette interaction avec le public du FOROM ?

AO : Nous avons l’habitude de travailler de manière interactive lorsque nous présentons le Business Model Canvas. Nous le présentons généralement à un niveau international et partout dans le monde. Nous étions donc curieux de voir si le public du FOROM y serait sensible et cela a très bien fonctionné.

Au final, l’entrepreneuriat est partout le même. Il s’agit pour chaque entreprise de créer de la valeur pour soi, pour les autres et pour les consommateurs. Les entreprises ont les mêmes objectifs, chacun cherche à créer de la valeur. Le Business Model Canvas est donc intéressant pour tous, petite ou grande structure. C’est pour cela que l’expérience a également fonctionné dans ce cadre-là.

 

Q : Pascal Meyer, Cristina Gaggini, Patrick Delarive, Gilles Marchand, Florence Jacquinot, Lorenzo Stoll et Marius Robyr sont intervenus à vos côtés ce 3 septembre 2015. Que retenez-vous de votre collaboration avec ces différents intervenants ? Certains d’entre eux vous ont-ils marqués ?

AO : Ils ont tous été marquants. Je trouve que chacun d’eux réalise un travail intéressant. Je pense pouvoir dire qu’il y a un vrai effort entrepreneurial en Suisse. Et pas seulement dans les entreprises à succès.

Pour moi, Swiss a été un exemple très intéressant. J’ai eu beaucoup de plaisir à en découvrir plus sur Lorenzo Stoll, son directeur en Romandie. J’ai aimé son dynamisme et ce qu’il développe activement au sein de Swiss. Les démarches entrepreneuriales dans des entreprises qui existent, telles que Swiss, ne sont pourtant pas toujours faciles.

 

Q : L’édition 2016 du FOROM traitera du thème « La mobilité, maillon essentiel du succès économique ». Que pensez-vous de ce nouveau sujet ?

AO : Tout dépend sous quel angle nous parlons de mobilité. Dans ma propre entreprise, je me trouve physiquement à Lonay et à Préverenges, nous sommes donc présents en Suisse. Et pourtant, nous comptons des équipes à Toronto, à Zürich et en Pologne.

Les nouvelles manières de collaborer doivent être agiles et mobiles. C’est un aspect très important aujourd’hui tant au niveau international que local.

 

Q : Le FOROM s’est développé pour devenir un événement incontournable de l’économie romande. Comment percevez-vous le développement futur du FOROM ? Reprenant votre Business Model Canvas, quelle stratégie appliqueriez-vous au FOROM en quelques mots ?

AO : Je pense que l’essentiel est de comprendre ce qui motive les gens à participer à de tels événements. Que recherchent-ils vraiment?

L’industrie des conférences et des événements est en train de changer. Aujourd’hui, nous trouvons de tout sur Internet. Il faut donc se demander ce qu’un forum physique peut réellement offrir pour continuer de susciter l’intérêt.

Le Business Model Canvas, mais aussi la Value Proposition Canvas, que nous avons abordés lors du FOROM, nous permettent d’assimiler les éléments clés pour créer un modèle de forum du futur.

Je pense que les participants ont aimé cette expérience ludique ainsi que l’interactivité avec les intervenants. Les participants se rendent à l’événement, écoutent les conférences et rencontrent également des personnalités de la région. Ce mélange offre une plus value qui va au-delà des interventions de speakers que l’on peut facilement retrouver sur Internet.

Alors que les événements et les conférences prolifèrent, il est important que l’événementiel sache se renouveler et innover pour proposer un « plus » à ses participants.

 


 

Depuis leur intervention au FOROM 2015, Alex Osterwalder et Yves Pigneur se sont vus décerner le « Strategy Award » de l’organisation Thinkers 50 pour leur Business Model Canvas. Une récompense internationale qui salue leur travail et leur esprit d’entrepreneur.

Le FOROM 2015 a permis aux participants de découvrir un outil managérial et entrepreneurial de renommée internationale dans un cadre dynamique et inspirant, à travers des cas pratiques et les explications des deux inventeurs du modèle.

Découvrez le compte rendu du FOROM 2015.


Laisser un commentaire